Camp d’été Doggy Relax

Un Camp d'été Funky

Ouverture des inscriptions en ligne le 23 février 2019 

5 % de réduction pour tous les personnes inscrites et ayant adopté un chien en refuge en 2019.

Réduction active au moment de la finalisation des inscriptions

Dates : 2 au 6 juillet 2019 - Durée : 5 jours

Accueil et finalisation des enregistrements : lundi 1er juillet 2019  de 17h30 à 19h (présence obligatoire)

Prix : 550 € TTC (HT 458,33 €) / Par chien  - Nombre limité à 14

Repas du midi inclus (Repas uniquement végétarien)

Emplacement camping : 10 €/nuit et par personne soit (50 € arrivé le lundi soir et départ le samedi)

Une liste non exhaustive d'hébergement est communiquée au moment de l'inscription

Horaires des ateliers : 9h30-13h - 16h-18h

Lieu : Aurimont (Gers) - 20 min d'Auch - 45 min de Toulouse 

Les intervenants pour les ateliers avec chiens 

Catherine Collignon et Nicolas Ducasse

 

Les intervenants pour les ateliers humains

 Joëlle Dapp, Catherine Collignon. Liste non finalisée.



Ce que vous y découvrirez…

Ce Camp d'été, qui est resté à l'état de projet pendant à peu près 4 ans, a émergé suite et grâce aux rencontres canines faites pendant nos camps d'été et aux stages que nous avons la chance d'animer Nicolas Ducasse et moi-même au sein des refuges de La SPA depuis 2013.

Pendant ces formations en refuge, nous avions l'habitude de dire : "Les chiens de refuge ont ce quelque chose que les autres n'ont pas". Il restait à définir ce qu'ils avaient de plus malgré des conditions de "détention" parfois très difficiles. Après nous être beaucoup interrogés, nous en sommes venus à la conclusion que ces chiens n'étaient pas dans l'obligation de bien se comporter, et que les personnes qui interagissaient avec eux ne se sentaient pas responsables de leurs bons ou de leurs mauvais comportements, enlevant ainsi à ces chiens la chape émotionnelle prenant sa source dans "la peur de" que chaque maître ne peut s'empêcher d'exprimer à son chien.

 Ces chiens de refuge nous ont alors poussé à redéfinir ce que nous entendons par "bon maître de compagnie" et nous en sommes arrivés à la conclusion, chez Animalin, qu'être un "bon maître de compagnie" commence par un travail :

  • sur notre capacité à lâcher prise,
  • sur la notion de détachement,
  • sur notre peur inconditionnelle que notre chien se comporte mal ou qu'il lui arrive quelque chose de perturbant,
  • sur notre capacité à prendre conscience et à intégrer que nos chiens n'ont pas besoin de nous pour apprendre,
  • à nous détacher des "qu'en dira-t-on" ou de la pression sociale omni présente.

Les maîtres apprendront :

  • à se méfier de leurs interprétations ou à ne pas surinterpréter,
  • à se détendre,
  • à communiquer avec les chiens,
  • à évaluer la nécessité ou le besoin d'intervenir,
  • à laisser les chiens faire leur choix sans pour cela être irresponsables,
  • à réévaluer ce que nous entendons par éducation.

Vous repartirez de ce camp d'été, nous l'espérons, avec un regard nouveau sur le comportement de votre chien et nous espérons qu'il saura vous en remercier.

 

Catherine Collignon et Nicolas Ducasse


Permanence téléphonique du mardi au vendredi de 9h30 à 14h30 au 05 62 65 46 00

 

"Sauver un chien ne changera pas le monde, mais pour ce chien, le monde changera pour toujours"  Karen Davison

Les institutions qui nous font confiance