Mon chien grogne, faut-il le laisser faire ?

Je lis régulièrement des articles ou des phrases toutes faites circulant sur les réseaux sociaux affirmant qu’il faut laisser un chien grogner au risque de le voir par la suite ne plus grogner mais mordre sans prévenir.

 

Ce type d’article suscite énormément de réactions de personnes qui tour à tour son pour et d’autres sont contre.

Alors bien évidemment en termes de comportement peut-on être aussi affirmatif d’un côté comme de l’autre ? Peut-on réellement être pour ou être contre ? 
En d’autres termes, faut-il laisser un chien grogner ?

 

Et si la réponse était : « Cela dépend". Si dans un premier temps était conseillé plus sagement de déterminer l’origine des grognements et de décider ensuite quoi faire pour que les grognements n’augmentent pas vers une éventuelle morsure. Le mot "éventuelle morsure" est réellement à prendre en considération car quand on est très souvent avec les chiens, il y a bien une chose que l'on observe c’est qu’en matière de comportement il n’y a jamais de bonnes ou de mauvaises réponses, il y a juste des individus qui en fonction, de leur passif, de leur émotion du moment, de leurs capacités mentales et physiques et de l’environnement dans lequel ils évoluent vont diminuer ou augmenter certaines réponses. Ce qui est donc vérité pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre. En d'autres termes, certains chiens peuvent grogner très souvent sans jamais mordre alors que d'autres diminueront les grognements pour passer à la morsure. Certains autres mordront en contrôlant l'impact de leur morsure d'autres augmenteront l'impact. Les exemples peuvent se multiplier.

Il est donc clair que ce que l'on peut affirmer pour un individu on ne pourra pas l'affirmer pour un autre. On peut même aller jusqu'à dire que ce qui est juste pour un individu dans cet environnement ne l’est pas pour le même individu dans un autre environnement.

Alors quoi penser et quoi faire si mon chien grogne ?

Dans un premier temps on réfléchit, on évalue la situation : « Mon chien grogne quand, pourquoi ? Par exemple, quand une personne qu’il ne connaît pas vient à la maison »

Est-ce habituel ?

Est-ce toujours dans les mêmes situations ?

Est-ce qu’il grogne et ensuite il s’apaise très facilement si on lui donne une friandise pour faire ensuite ami/ami pour la vie et on peut tout lui faire ?

Est-ce qu’il grogne et ensuite il s’apaise mais peut grogner de nouveau si la personne a une réponse ou une action insécurisante à ses yeux, comme se lever par exemple ?
Est-ce qu’il grogne et ensuite agresse si la personne bouge ?

Est-ce qu’il grogne et regarde droit dans les yeux et si la personne bouge, il fonce et bloque en augmentant les grognements et toujours en fixant la personne

Est-ce qu’il grogne et détourne la tête pour tenter de partir ?

Les scénari sont aussi multiples que variés et les réponses tout autant, que ces réponses proviennent du chien ou du maître. Car le maître fait ce qu’il peut quand il ne sait pas comment interpréter la situation au moment ou cela se produit. Ces mêmes réactions venant du maître qui peuvent faire augmenter ou diminuer le comportement du chien.

Alors dire qu’il faut laisser un chien grogner, j’avoue que je ne suis pas certaine que cela apporte des réponses aux maîtres confrontés à ce type de situation très anxiogène. D’autant qu’il est important de faire la différence entre un individu qui est purement dans l’émotionnel et un individu qui a des capacités mentales pour reprendre le contrôle de l'émotion et décider de contrôler la situation génératrice de l'émotion de départ. Dans les deux cas nous n’avons pas à faire au même individu.

Alors faut-il ou non les laisser grogner ? La réponse la plus sûre est  de faire appel à un professionnel qui saura évaluer : 

• dans un premier temps le ou les stimuli déclencheurs, 

• dans un deuxième temps qui saura expliquer la ou les raisons des grognements, 

• dans un troisième temps qui saura analyser le type de personnalité canine, 

• dans un quatrième temps qui saura montrer une amélioration du comportement,

• pour enfin transmettre un programme cohérent pour entreprendre une rééducation comportementale.

En tant que maître vous devrez apprendre les bons gestes au bon moment voire peut-être acquérir les capacités nécessaires pour être en mesure :

  • de contrôler votre chien si besoin sans pour cela faire augmenter son comportement, 
  • savoir anticiper sa réaction en fonction de l’environnement pour arriver à l’amélioration de son comportement ,
  • Savoir quoi faire pour inverser la balance,

 

et si malgré tout ce qui est entrepris 10 % d’incertitudes quant à ses réactions restent présentes, alors il vous faudra reconnaître les situations qui poussent votre chien vers ses 10 % et éviter de lui faire vivre en le mettant régulièrement dans ce type de situation.

Si votre chien grogne la réponse la plus sûre est certainement de vous convaincre de faire appel sans attendre à un professionnel qui saura comprendre votre chien et vous aider à modifier son comportement tout en respectant son intégrité physique et émotionnelle mais ne vous dites pas : "Je dois le laisser grogner cela ne le fera pas passer à la morsure, voire cela lui passera". Je ne serais pas aussi affirmative.

Catherine Collignon - 2020 -  www.animalin.net

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

"Sauver un chien ne changera pas le monde, mais pour ce chien, le monde changera pour toujours"  Karen Davison

Les institutions qui nous font confiance